LOADING CLOSE

Agents commerciaux, détaillants multimarques et e-commerce : s’adapter ou mourir !

Agents commerciaux, détaillants multimarques et e-commerce : s’adapter ou mourir !

Après avoir longtemps résisté, NIKE vient de se résoudre à vendre une partie de ses produits sur AMAZON et INSTAGRAM (cf Les Echos du 3 juillet 2016).

Cette décision confirme une tendance de fond que nous avions déjà relevée en partageant avec nos clients agents commerciaux leur expérience professionnelle des dernières années, à savoir, pour les marques, se passer toujours plus des détaillants et notamment des détaillants multi-marques au profit de boutiques en propre et des sites de vente en ligne.

En effet, du fait de la montée en puissance des géants de l’e-commerce, les détaillants multi-marques indépendants souffrent déjà depuis plusieurs années, faisant face à une diminution drastique de leurs chiffres d’affaires sans pour autant pouvoir réduire leurs coûts fixes à due proportion.

Un simple tour du centre-ville des agglomérations de taille moyenne en France suffit pour s’en convaincre.

Le fait qu’une marque de la taille de NIKE en arrive elle-aussi à accepter de vendre ses produits sur un site d’e-commerce tel qu’AMAZON confirme que la marginalisation des détaillants multi-marques vendant des chaussures, du textile, des articles de sport, etc. ne pourra que s’accentuer au cours des prochaines années.

S’ils ne l’ont déjà fait, les agents commerciaux qui s’étaient spécialisés dans la clientèle des détaillants multimarques indépendants auront donc intérêt à réfléchir très vite à de nouveaux modes d’exercice de leur activité s’ils ne veulent pas disparaître à leur tour faute de clients !

Notre cabinet a déjà commencé à engager cette réflexion depuis un certain temps. Nous nous tenons donc à votre disposition pour en discuter avec vous.

FOUSSAT AVOCATS, PARIS / BRUXELLES / MARSEILLE

tags: agent commercial, vendeur à domicile indépendant, vente directe