LOADING CLOSE

Délai de réclamation de l’Indemnité de rupture du contrat d’agent commercial

Délai de réclamation de l’Indemnité de rupture du contrat d’agent commercial

Depuis la loi du 25 juin 1991 (articles L 134-1 et s. du Code de commerce), l’indemnité de cessation du contrat d’agent commercial doit impérativement être réclamée dans le délai d’un an à compter de la fin du contrat.

Passé ce délai, l’agent commercial perd son droit à être indemnisé. En effet, l’article L 134-12 du Code de commerce prévoit la perte de ce droit si l’agent commercial « n’a pas notifié à son mandant dans un délai d’un an à compter de la cessation de son contrat qu’il entend faire valoir ses droits. »

Bien évidemment, le diable se cachant dans les détails, il convient de ne pas se tromper sur la date à laquelle le contrat a pris fin, notamment :

en l’absence de préavis,

si l’agent commercial n’effectue pas correctement son préavis !

Ainsi, cette date n’ira donc pas toujours de soi et une erreur à ce sujet pourra être lourde de conséquence pour l’agent commercial qui n’aura pas été vigilant

 

FOUSSAT AVOCATS : notre expertise à votre service

Spécialisé en droit de l’agent commercial et maîtrisant de longue date les questions liées à la rupture de contrat d’agent commercial, FOUSSAT AVOCATS conseille et assiste ses clients tout au long de la vie de leurs contrats d’agent commercial, y compris en cas de contrat international, qu’il s’agisse de leur conclusion, leur exécution ou leur cessation.

Nous nous tenons donc à votre disposition pour tout renseignement complémentaire que vous pourriez souhaiter.

FOUSSAT AVOCATS, Paris Marseille Bruxelles

A lire aussi sur le sujet :

 

tags: agent commercial, indemnité de fin de contrat, préavis